Vous êtes ici » Accueil/Les Dossiers/Urbanisme/La carte communale - Assainissement

La carte communale - Assainissement

13/06/2008 - Lu 18736 fois
L’ensemble du territoire communal de Carantilly est concerné par les règles générales d’urbanisme ...

LA CARTE COMMUNALE
(dossier disponible, à la consultation uniquement, en mairie)


L’ensemble du territoire communal de Carantilly est concerné par les règles générales d’urbanisme fixant les cas et les conditions dans lesquels une demande de permis de construire peut-être refusée ou accordée.
Ces règles générales d’urbanisme permettent d’apprécier, au cas par cas, si un terrain peut être constructible ou non.

- La carte communale c’est quoi ?
C’est une zone délimitée, à l’intérieur de la commune, qui détermine les secteurs où les constructions sont autorisées et les secteurs où elles ne sont pas admises, à l’exception et surtout sous certaines conditions :


- de l’adaptation, la réfection, le changement de destination ou l’extension des constructions existantes ;
- des constructions et installations nécessaires à des équipements collectifs, à l’exploitation agricole ou forestière et à la mise en valeur des ressources naturelles.

 

- Pourquoi une carte communale ?
Elle a été choisie par les élus afin de concentrer les nouvelles constructions dans le périmètre de la station d’épuration et dans le but de rentabiliser cette dernière.

 

LA STATION D’EPURATION


La commune de Carantilly est équipée d’une station d’épuration par filtres à roseaux depuis juin 2007.

Le système d’épuration par filtres planté de roseaux est une technique d’épuration extensive sur cultures fixées. Elle reproduit les processus épuratoires des écosystèmes naturels par la création de zones artificielles.
Les eaux passant sur les filtres à roseaux sont épurées par les bactéries fixées sur les nombreuses racines de roseaux.


Grâce à ce procédé d’épuration à faible utilisation d’énergie (petit panneau solaire pour le besoin des pompes de relevage), facile à entretenir et à forte capacité épuratoire dans le milieu naturel, porte l’eau à un niveau de qualité « eau de baignade ». Les bassins plantés de roseaux sont étanchéifiés pour éviter les fuites et permettre le contrôle de la qualité des eaux rejetées. La surface nécessaire à prévoir est d’environ 2 à 3 m2 par personne.


L’efficacité épuratrice des roseaux reste satisfaisante tout au long de l’année.


L’épuration à macrophytes est appliquée en assainissement collectif depuis plus de 15 ans en France et 30 ans au Canada. L’absence de production de déchets résout le problème de gestion de boues des stations d’épuration classiques. Globalement, l’utilisation d’un procédé extensif comme les filtres à roseaux par les collectivités permet à capacité égale de réaliser une économie moyenne de 20 à 30% sur les coûts d’investissements. Sur les frais de fonctionnement, les économies atteignent 40 à 50% par rapport aux systèmes d’épuration intensifs.


Les écoliers de Carantilly (classe de CM2) ont réalisé un travail très intéressant sur cette station.

Cliquez sur l'image ci-dessus pour voir le site

 

Gabarit
de jimro
Artiphp 4.0.3 XXL © 2001-2006 est un logiciel libre distribué sous licence GPL.
Xhtml 1.0 strict | CSS | WAI AAA |